Attrape rêve 2017-06-22T23:25:24+00:00

C’iole Création

Histoire de l’attrape rêve

Le capteur de rêves est une pièce artisanale perpétuant une légende Amérindienne.

Tissé un peu comme une toile d’araignée, a pour  fonction de filtrer tous les rêves. La légende veut que les rêves traversent la toile, les bons rêves se dirigent vers les plumes et ressortent pour rester dans la chambre, les mauvais rêves sont emprisonnés dans la pierre  située sur la toile jusqu’au lever du soleil. Aux premiers rayons de lumière, les mauvais rêves seront brûlés.

Certaines personnes diront qu’il faut absolument placer le capteur de rêve dans une fenêtre pour qu’il fonctionne, mais rappelez-vous qu’il n’y avait pas de fenêtres dans les wigwams d’écorce ou les teepees! et apparament les capteurs de rêves pouvaient porter bonheur.

Les Objibway racontent qu’une araignée appelée « Asibikaashi » protégeait les enfants de la tribus en tissant sa toile au dessus de l’endroit où ils dormaient.

Les mauvais rêves, les mauvaises pensées et les mauvaises vibrations restaient accrochés dans la toile et étaient détruis par le soleil du matin. Au fil des années, la tribu grandit et les Objibway ont dû se dispersés sur leur territoire.

Comme l’araignée n’était plus capable de visiter tous les wigwams elle demanda aux femmes de la nation de l’aider dans sa tâche. C’est ainsi que l’on vit apparaître le « capteur de rêve » que les femmes tissaient dans un cerceau de bois à l’aide de fibres végétales ou animals.

Secured Payment with Paygreen